Cryothérapie

Tout savoir sur la cryothérapie

De nouvelles techniques ne cessent de faire leur apparition, la cryothérapie en fait partie. Certes, rien que le terme pourrait faire peur, mais beaucoup de spécialistes, surtout dans le milieu sportif, sont convaincus par son efficacité. Cette technique utilise le froid comme source de bien-être et afin de soulager certains maux et douleurs après une compétition ou suite à de grands efforts physiques.

La cryothérapie, en quoi consiste-t-elle ?

C’est un procédé qui consiste à « immerger » le corps dans une température atteignant les moins 110 °C. Créant un choc thermique qui sera tout à fait contrôlé et dont la température est adoptée progressivement, la technique peut être opérée sur tout le corps ou sera partielle, également appelée cryosauna.

La première technique consistant à entrer dans une chambre froide qui expose tout le corps au froid est presque destinée à tous les sportifs afin de « toucher » tous les muscles. La seconde technique faite avec la tête à l’extérieur et le corps dans une housse, permet aux cyclistes et aux athlètes en course et marathon de soulager leurs membres inférieurs.

Comment se passe la séance ?

La pratique de cette technique requiert une visite préalable auprès de médecin pour juger si l’on est apte à faire une séance ou non. Une séance dans une cryo-cabine dure environ une à deux minutes et ne doit pas excéder les 3 minutes. Elle doit se faire avec seulement les sous-vêtements, une protection des mains et des pieds ainsi qu’un masque pour le nez et la bouche.

Dans un premier temps, le docteur se communique avec le patient par le micro et de la musique est diffusée parfois pour le « décontracter ». C’est essentiel d’occuper l’esprit du patient afin que la séance se déroule dans le calme et la quiétude. Le froid assèche le corps et il arrive même qu’avec une telle température, de petits flocons apparaissent pour se mettre sur les cils et les sourcils, mais c’est tout à fait normal.

Quels en sont les bienfaits ?

La cryothérapie est une technique qui fait déjà beaucoup d’adeptes. Ce traitement par le froid stimule les organes vitaux pour que ces derniers produisent du flux sanguin afin de protéger le corps des agressions extérieures. Dans le cas de cette technique, le phénomène du choc thermique est provoqué par le procédé vasoconstricteur. Le métabolisme est alors stimulé, ce qui conduit au ralentissement de la diffusion nerveuse. Cela réduit vivement les douleurs et booste le système immunitaire tout en apportant une sensation de bien-être plutôt considérable. Cette technique, les sportifs en ont fait usage, et elle est préconisée pour récupérer après de grands efforts ou pour soulager des douleurs au niveau des articulations.

C’est aussi un procédé en addition au traitement du rhumatisme, et les kinésithérapeutes, ainsi que les ostéopathes la sollicitent pour accompagner leurs traitements. On assigne à cette technique beaucoup de bienfaits, entre autres l’amélioration de la qualité de sommeil, la gestion du stress et celle de l’anxiété. Toutefois, il faut savoir que, comme contre-indications, elle est interdite chez les personnes sujettes à l’hypertension et à des urticaires provoquées par le froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *