La prise d’antibiotiques est-elle dangereuse en cas d’allaitement ?

Vous allaitez et malheureusement vous êtes tombé malade. Pour vous guérir, une seule solution : la prise d’antibiotiques. Mais ces médicaments sont-ils compatibles avec l’allaitement ? Dans cet article, retrouvez les dangers de la prise de certains antibiotiques et ceux ne présentant aucun risque.

Médicament et allaitement : quels sont les dangers ?

Beaucoup de médicaments sont susceptibles de passer dans le lait maternel, d’autres, en revanche, peuvent diminuer la sécrétion lactée. Ces médicaments sont donc à éviter durant la période d’allaitement.

Lorsque le médicament passe dans le lait maternel, il est automatiquement ingéré par le nouveau-né. Dès cette assimilation, des effets indésirables sur le nourrisson peuvent apparaître.

Prise d’antibiotiques : quels sont les effets indésirables sur le nouveau-né ?

Les effets varient d’un bébé à un autre, mais les plus courants sont :

  • Des problèmes d’ordre digestifs : constipation, diarrhées.
  • Des troubles importants voire une intoxication dans certains cas. Les médicaments responsables de ces problèmes sont souvent ceux utilisés contre les troubles dits psychiques. A cause de cette prise d’antibiotiques, le bébé peut souffrir de somnolence, de léthargie, d’insomnie ou encore d’hyperactivité.

Dans certains cas, l’enfant peut également développer une réaction allergique plus tard dans sa vie. Si ces allergies restent rares, elles ne sont pas à négliger.

Quels sont les médicaments contre-indiqués lors de l’allaitement ?

Parmi les médicaments contre-indiqués, on peut retrouver :

  • Les remèdes anti diabètes oraux.
  • Le lithium.
  • Les médicaments anticancéreux.
  • Le kétoconazole.

Parmi les médicaments déconseillés, il y a :

  • Les médicaments pour soigner les troubles psychiques.
  • Les antiallergiques
  • La pseudoéphédrine.
  • La codéine que l’on retrouve dans les médicaments antalgiques et antitussifs.
  • Les remèdes contre l’hypertension artérielle.
  • Les anti-inflammatoires anti-stéroïdiens.
  • Les corticoïdes.

En cas de gerçures ou de lésions sur les mamelons, il est important de demander l’avis de son médecin avant d’appliquer une pommade.

Les huiles essentielles sont quant à elles, à éviter durant toute la période d’allaitement.

Quels sont les médicaments qui ne présentent aucun risque ?

Les antibiotiques sont classés selon différentes classes. Parmi celles les moins dangereuses pour le nourrisson durant l’allaitement on peut retrouver :

  • Les bêtalactamines (pénicilline et céphalosporines).
  • Les macrolides.
  • Les cyclines.
  • Les antituberculeux.
  • Les aminosides.
  • Les antiseptiques urinaires.

Avant de prendre un médicament, il est essentiel de demander l’avis de son médecin traitant et ce, même si vous jugez un antibiotique sans risques.

Si votre médecin juge que la prise d’un médicament est nécessaire pour vous soigner, il vous prescrira alors celui adéquat, sans danger pour votre enfant. Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur l’allaitement sur le site Mpedia.fr.

Avant toute prise d’antibiotiques, il est important de demander l’avis de son généraliste. Certains critères sont à prendre en compte et seul, votre médecin pourra vous dire si ces antibiotiques sont compatibles avec l’allaitement. Lorsqu’il est nécessaire de traiter une femme allaitant son enfant, il sera important de choisir des antibiotiques et tout autre médicament en fonction des données et des risques qu’ils représentent pour l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *