Prévention du rhume

Prévention du rhume : nos conseils

Une inflammation très fréquente en hiver, mais peut également toucher en été, le rhume incommode petits et grands. C’est une irritation au niveau des fosses nasales qui s’accompagne d’un écoulement et d’éternuements. Souvent récidivant, on peut en être sujet plusieurs fois dans l’année, toutefois, il existe des possibilités qui permettent de s’en prévenir.

Prévention du rhume chez les enfants comme chez les adultes

Cette inflammation peut toucher tout le monde, mais certaines personnes sont beaucoup plus vulnérables pour attraper un rhume plus facilement. Les nourrissons et les personnes âgées sont les plus susceptibles de le contracter, mais les enfants et les adultes ayant une défense immunitaire assez fragile le sont également. D’origine virale, la contagion se fait alors par contact direct ou indirect, c’est un virus aérobie qui est très contagieux.

Cependant, il y a des mesures basiques qui arrivent à s’en préserver. L’utilisation de mouchoirs jetables est primordiale, et il faut bien les jeter dans la poubelle après usage. Après avoir mouché, il faut toujours se laver les mains avec du savon, il existe également des gels antibactériens sans rinçage, à mettre dans le sac. Il faut aussi éviter de toucher la partie du visage, et encore moins embrasser si on juge que vous ou l’autre personne seriez enrhumé. Éternuer ou tousser dans son coude est le bon geste, et l’aération de l’intérieur de la maison élimine les virus qui pourraient s’y nicher. Il est aussi conseillé d’éviter de vous exposer, ainsi que votre enfant, à la fumée du tabac.

Les huiles essentielles, un atout thérapeutique

À part la prise de vitamine C et autres aliments qui en sont riches pour optimiser les défenses naturelles, utiliser des huiles essentielles pourrait prévenir de la rhinite, de la toux et même de la sinusite, quelques infections qui accompagnent parfois le rhume. On peut citer l’Eucalyptus Radié, cette plante réputée pour soulager les maladies ORL est très sollicitée pour évacuer les mucus, surtout quand le sujet a été victime d’un refroidissement.

Le Romarin à cinéole est aussi une plante aux belles vertus pour l’appareil respiratoire, son huile essentielle peut traiter plusieurs infections. Utilisée en inhalation, elle permet de se décharger de la fatigue physique et stimule les défenses. L’huile essentielle de l’Arbre à Thé est très utilisée pour renforcer l’immunité. 3 gouttes de cette huile essentielle sur un mouchoir fortifient le système respiratoire, 2 gouttes à avaler avec une cuillerée de miel, à prendre trois fois par jour, sont également bénéfiques. Laver régulièrement le nez aiderait à le décongestionner.

Entre grippe et coronavirus

Le rhume peut être une inflammation isolée qui ne s’accompagne d’aucune autre infection. Il peut également faire partie des symptômes d’autres infections comme la grippe. Dernièrement, une épidémie très mortelle touche la partie d’Asie et tend à se propager dans les autres continents. Tout le monde l’appréhende, d’autant plus qu’aucun traitement n’est estimé être efficace. Avec l’hiver, les symptômes tendent à être confondus, ainsi, il faut savoir le différencier du coronavirus. Il est alors préconisé de faire un prélèvement, nécessaire pour diagnostiquer ce virus. Les principaux symptômes, selon les spécialistes des maladies infectieuses, sont la fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires, des toux, mais il peut s’agir tout simplement d’un simple rhume. Le mieux est d’être toujours informé sur l’avancée de ce virus et de consulter un médecin en cas de doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *