5 conseils pour consommer local

Consommer local privilégie la production agricole de sa région, favorise l’économie régionale, mais aussi, et surtout diminue les empreintes écologiques. En plus de ces avantages, manger local est la garantie pour la consommation de nourritures fraîches et de meilleure qualité, venant des producteurs de la région (fermes ou petits producteurs locaux). En bonus, vous n’aurez plus besoin de vous préoccuper de ce qui peut se cacher dans le contenu de vos plats.

Les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et leur bienfait

À travers les amap, vous pouvez vous abonner pour avoir votre panier de fruits et légumes chaque semaine. Selon votre budget, vous avez la possibilité de choisir la taille de votre panier, mais par contre, il est impossible de sélectionner les aliments contenus. Cependant, votre panier sera quand même rempli de fruits et légumes bio selon la saison. Selon les associations, du pain et/ou des produits laitiers en production régionale peuvent aussi vous être proposés.

Achetez chez les producteurs locaux

En achetant directement dans les fermes ou chez les producteurs locaux, vous êtes sûr d’avoir des produits sains, respectant les engagements BIO. Contrairement à ceux des grosses industries qui produisent en masse et qui impliquent donc une forte utilisation de produits chimiques (pesticides, engrais, etc.) dans leur production. Chez la « Ruche qui dit Oui » par exemple, vous pouvez obtenir à un prix intéressant les produits venant des artisans locaux. Pour en bénéficier, il suffit de rassembler le plus grand nombre d’acheteurs. La récupération est prévue chaque semaine et à vous de choisir le lieu le plus proche de vous.

Consommer des fruits et légumes locaux de saison

Le marché public est l’endroit idéal pour acheter des produits locaux frais, souvent sans intermédiaire et sans un long trajet de transport tout en sachant que les produits proposés sont de meilleure qualité. En suivant cette logique, il est évident que les fruits et légumes qui ont suivi un long itinéraire perdent leurs goûts. Ils mûrissent durant leur cheminement, mais pas naturellement. Contrairement aux produits locaux de saison qui ne sont récoltés que quand ils mûrissent. À noter qu’il y a également des marchés uniquement dédiés aux artisans locaux (visible sur le site Marchés des Producteurs de Pays).

Cultiver son potager

Quoi de plus local que ce vous produisez vous-même dans votre jardin ou à la terrasse ? Pour les débutants, commencer par les légumes faciles à planter comme : la laitue, la tomate, la carotte ou encore la courgette. Informez-vous sur les sites dédiés au jardin potager. Si par contre vous n’avez pas de jardin, vous pouvez vous affilier au jardin collectif et vous associer à plusieurs personnes.

S’habiller local, une mode intarissable

Actuellement, les grandes enseignes se tournent plutôt vers les stylistes locaux qu’aux grandes industries de la mode dispersées un peu partout. La marque Royal Mer disponible sur le site www.tonsor-cie.com par exemple propose des vêtements stylés à petit prix, sous une signature locale bien sûr !

En résumé, consommer local est responsable, mais surtout, présente bien des atouts que ce soit pour votre santé ou pour votre engagement, pour le respect de l’environnement, tout en soutenant l’économie de votre localité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *